lundi 23 avril 2012

Paraît qu'ils n'acceptent pas la carte immob !

Lyon -France  / Rivière Saône

6 commentaires:

  1. Paraît que ce bateau-bus a été déniché à Nantes, ville qui, comme chacun sait, est la Venise de l'Ouest...

    RépondreSupprimer
  2. N’empêche que les tous premiers vaporetti vénitiens venaient de Lyon. Tout comme les bateaux mouches de Paris qui portent ce nom car construits dans le quartier de la Mouche à Lyon...

    RépondreSupprimer
  3. Oui pour les bateaux mouche, 30 Mouche ont été livrés par les lyonnais à Paris pour l'exposition universelle de 1867 :
    http://www.millenaire3.com/uploads/tx_ressm3/Un_ticket_pour_le_Rhone.pdf

    Apparemment non pour les 8 premiers vaporetti qui viendraient des chantiers navals de Rouen selon ACTV :
    http://www.actv.it/azienda/lastoria

    A creuser !!

    RépondreSupprimer
  4. Juste !
    A vrai dire, ce serait le tout premier vaporetto le "Regina Margherita" qui, propriété de la "Compagnie des bateaux Omnibus" Parisienne était Lyonnais de naissance. Je me souviens avoir lu ça, mais où ?

    RépondreSupprimer
  5. Que nenni !
    Le tout premier vaporetto Regina Margherita, mis en service en 1881 sur le Canal Grande, a été construit par les ateliers et chantiers Paul Oriolle, Prairie-au-Duc, à Nantes (source : "Vaporetti, un secolo di trasporto pubblico nella laguna di Venezia", Gilberto Penzo, Il Leggio Ed., 2004).
    Ce vaporetto était équipé vraisemblablement de la fameuse "chaudière multitubulaire inexplosible système Oriolle" qui venait d'être mise au point par Paul Oriolle et
    brevetée le 13 septembre 1978.

    RépondreSupprimer
  6. Chapeau pour cette belle recherche ! Snif, les Lyonnais se contenteront donc de la gloire des bateaux mouches...

    RépondreSupprimer