vendredi 2 mai 2014

Les gros yeux du Colleone: "Que ne suis-je obligé de rester de bronze à ne pouvoir chasser cet irrévérencieux volatile"

Campo San Zanipolo / Castello

4 commentaires:

  1. Mets-y un casque à pointe à ton capitaine Grozyeux !

    RépondreSupprimer
  2. Paraît qu'elle lui a dit : Ote-toi de là que je m'y mouette !

    RépondreSupprimer